L’orangerie (ca. 1700 – 1881)

e L'orangerie des Père Jésuites se trouvait en bas de l'allée de tilleuls qui conduisait de la porte d'entrée, rue Saint-André, à la demeure en haut de la colline. Jusqu'à la vente du domaine en 1763, elle avait abrité les orangers, citronniers et grenadiers du jardin pendant les mois d'hiver. Si sa date de construction n'est ...